Archives de catégorie : Nouvelles

Les communiqués de Komet Ressources

Komet complète un Financement de 4,7 M $

Québec, le 18 juillet 2016 Les Ressources Komet Inc. (« Komet » ou la « société ») annonce qu’elle a conclu un placement privé sans courtier par l’émission d’un nombre total de 13 129 567 actions ordinaires de la société à un prix de 0,36$ par action ordinaire, pour un produit brut total à la société de 4 726 644,12 $ (le « placement »). Deux souscripteurs ont participé au placement : Top Premier SA a souscrit 6 564 784 actions ordinaires et Dynamics Management SA a souscrit 6 564 783 actions ordinaires.En vertu de leur convention de souscription respective, les souscripteurs disposent de certains droits de préemption leur permettant de participer à une émission future d’actions et de titres apparentés à des actions de la société afin de maintenir leur participation respective dans le capital et peuvent choisir, dans certaines circonstances, de désigner une personne convenablement qualifiée pour être nommée ou élue au conseil d’administration de la société (bien qu’une telle nomination ne soit pas présentement envisagée).

Komet utilisera le produit du placement afin de financer l’acquisition d’équipements de production importants et d’exploration sur ses permis.

Dans le cadre du placement, Komet a payé des honoraires d’intermédiation équivalents à 5% du produit brut total du placement à une partie sans lien de dépendance.

Les titres émis dans le cadre du placement seront assujettis à une période de détention de quatre mois à compter de la date de clôture.

Le placement a été effectué en vertu des dispenses de prospectus des lois sur les valeurs mobilières applicables et est assujetti à l’approbation définitive de la Bourse de croissance TSX.

Suite à la réalisation du placement, 67 469 009 actions ordinaires de Komet seront émises et en circulation.

De plus amples renseignements sur Komet sont disponibles à : http://kometgold.com.

Relations avec les investisseurs / renseignements: André Gagné, Président et Chef de la direction 581-300-1666 / a.gagne@kometgold.com / Skype : andregagne11

Énoncé prospectif
Ni la Bourse de croissance TSX ni le fournisseur de services de règlementations (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’acceptent quelque responsabilité que ce soit quant à la véracité ou l’exactitude de ce communiqué. – Le présent communiqué de presse contient des énoncés pouvant constituer de l’« information prospective » ou des « énoncés prospectifs » au sens de la législation applicable en valeurs mobilières. Cette information prospective est assujettie à de nombreux risques et incertitudes, dont certains échappent à la volonté de Komet. Les résultats ou les réalisations réelles peuvent différer considérablement de ceux qui sont formulés, ou suggérés, dans cette information prospective. Il existe de nombreux facteurs qui pourraient causer une telle disparité, notamment l’instabilité des prix du marché des métaux, les répercussions des fluctuations des cours de change des devises étrangères et des taux d’intérêt, des réserves mal estimées, les risques pour l’environnement (règlementations plus sévères), les situations géologiques imprévues, les conditions défavorables à l’extraction, les risques politiques entrainés par l’exploitation minière dans des pays en voie de développement, les changements de règlementation et de politiques gouvernementales (lois et politiques), le défaut d’obtenir les permis nécessaires et les approbations des instances gouvernementales, ou tout autre risque lié à l’exploitation et au développement. Rien ne garantit que les évènements projetés dans l’information prospective se produiront ou, s’ils se produisent, quels en seront les bienfaits pour Komet. L’information prospective est fondée sur les estimations et les avis de la direction de Komet au moment de la publication de l’information et Komet n’assume aucune obligation d’effectuer une mise à jour publique ou une modification de l’un des énoncés prospectifs, que ce soit en conséquence de renseignements nouveaux, d’évènements futurs ou de toute autre cause, sauf si cela est exigé par les lois applicables en valeurs mobilières.

Komet dépose un nouveau rapport technique

Québec, 21 juin 2016 – Les Ressources Komet Inc. (« Komet » ou la « Société ») annonce le dépôt d’un rapport technique conforme au règlement 43-101A1 sur son projet Guiro. Il s’agit d’un rapport technique requis suite à l’estimation de ressources minérales annoncé le 29 mars 2016. Le communiqué du 29 mars présentait un inventaire des ressources dans la zone minière de Guiro estimé à 440 000 t de minerais à une teneur moyenne 6,2 g/t Au ou 2 746 kg (88 300 oz) d’or contenus pour les catégories mesurée et indiquée et à 50 000 t de minerais à une teneur de 3,3 g/t ou 1 662 kg (53 400 oz) d’or contenus dans la catégorie présumée. Le rapport technique démontre maintenant un total de 430 000 t de matériel minéralisé à une teneur moyenne de 8,6 g/t ou 3 687 kg (118 500 onces) d’or, le tout maintenant dans la catégorie présumée, avec l’ajout d’une de teneur de coupure de 8 kg par bloc.

Le rapport est disponible sur SEDAR ainsi que sur le site web de la Société.

Jacques Marchand, ing. géo., est la personne qualifiée qui a préparé le rapport et qui a révisé le présent communiqué de presse et est responsable de l’information géologique qui y est présentée.

De plus amples renseignements sur Komet sont disponibles à : http://kometgold.com

Relations avec les investisseurs / renseignements : André Gagné, Président et Chef de la direction / +1-581-300-1666 / a.gagne@kometgold.com/Skype : andregagne11

Énoncés prospectifs
Ni la Bourse de croissance TSX ni le fournisseur de services de réglementations (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’acceptent quelque responsabilité que ce soit quant à la véracité ou l’exactitude de ce communiqué. Le présent communiqué de presse contient des énoncés pouvant constituer de l’« information prospective » ou des « énoncés prospectifs » au sens de la législation applicable en valeurs mobilières. Cette information prospective est assujettie à de nombreux risques et incertitudes, dont certains échappent à la volonté de Komet. Les résultats ou les réalisations réelles peuvent différer considérablement de ceux qui sont formulés, ou suggérés, dans cette information prospective. Il existe de nombreux facteurs qui pourraient causer une telle disparité, notamment l’instabilité des prix du marché des métaux, les répercussions des fluctuations des cours de change des devises étrangères et des taux d’intérêt, des ressources mal estimées, les risques pour l’environnement (réglementations plus sévères), les situations géologiques imprévues, les conditions défavorables à l’exploration et à l’extraction, les risques politiques reliés à la toute activité économique dans des pays en voie de développement, les changements de réglementation et de politiques gouvernementales (lois et politiques), le retard ou le défaut d’obtenir les permis nécessaires et les approbations des instances gouvernementales, ou tout autre risque lié à l’exploration, au développement et l’exploitation. Rien ne garantit que les évènements projetés dans l’information prospective se produiront ou, s’ils se produisent, quels en seront les bienfaits pour Komet. L’information prospective est fondée sur les estimations et les avis de la direction de Komet au moment de la publication de l’information et Komet n’assume aucune obligation d’effectuer une mise à jour publique ou une modification de l’un des énoncés prospectifs, que ce soit en conséquence de renseignements nouveaux, d’évènements futurs ou de toute autre cause, sauf si cela est exigé par les lois applicables en valeurs mobilières.

Komet acquiert le permis aurifère de Moussala au Mali.

Québec, 21 juin 2016 – Les Ressources Komet Inc. (« Komet » ou la « Société ») a le plaisir d’annoncer l’acquisition du permis d’exploration de Moussala situé dans le camp minier aurifère de Kéniéba en République du Mali en Afrique de l’Ouest. Le titre du permis qui couvre 67 km2, est délivré pour une période de sept années par le Ministère des Mines du Mali et est entièrement (100 %) détenu par Komet Mali SARL, filiale à part entière de la Société. Toute production commerciale d’or éventuelle sur le permis sera assujettie à une redevance de 2 % des produits nets de fonderie (NSR) payable au vendeur. Situé à environ 300 km à l’ouest de Bamako, la capitale du pays, le permis est facilement accessible par la route internationale récemment refaite à neuf, qui mène de Bamako à Dakar au Sénégal sur la côte atlantique et qui passe par le village de Dabia, situé à quelques kilomètres au nord-est du permis (voir lien pour carte de localisation). La capitale préfectorale de Kéniéba est à 25 km au nord de Dabia le long de la même route.

Le permis de Moussala couvre des roches métamorphiques sédimentaires et volcaniques faisant partie de la ceinture de roches vertes de Kéniéba du Birimien d’âge protérozoïque inférieur de l’Afrique de l’Ouest et connu pour son importante production d’or historique et récente.

Par le passé, le permis a fait l’objet de travaux d’exploration par d’autres sociétés minières qui ont défini des anomalies géochimiques, géologiques et structurales significatives, pouvant mener à la découverte d’un gite aurifère important.

Dans la partie nord du permis, l’anomalie de Walia (ou M1), mise en évidence lors d’un levé de sols géochimiques complété par Ashanti Mali SA en 1997 correspond à un important site d’exploitation artisanale. L’anomalie couvre une superficie de 1 600 m par 1 000 m, avec des teneurs aurifères atteignant les 4 919 ppb.

De par leur proximité relative, les anomalies M3, M5 et M7 ont été regroupées sous le nom de zone de Kabaya. Ces cibles, situées dans le secteur sud-est du permis, ont été découvertes lors de la première phase du levé de sols géochimiques complété par Ashanti Mali SA en 1997. Ils ont fait l’objet de travaux détaillés le long de l’extrémité sud du permis. La géologie de cette cible géochimique consiste en des métasédiments fortement altérés recoupés par des stockwerks et des veines de quartz. D’un point de vue structural, la cible est associée à une zone de cisaillement d’orientation nord-est à nord-nord-est. La portion est de la zone a été explorée avec succès par tranchée et lors de deux campagnes successives de forage RC complétées par Ressources Robex inc. en 2013 et 2014. Elle couvre une superficie de 500 m par 200 m et a été forée avec 62 sondages totalisant 3 768 m. Les meilleurs résultats publiés par Robex par voie de communiqué le 28 mai 2014 sont présentés dans les tableaux suivants :

No tranchée

Intervalle

Longueur (m)

Au (g/t)

De (m)

À (m)

Ms2013tr001

0,0

50,0

50,0

1,81

Ms2013tr002

0,0

105,0

105,0

0,71

Ms2013tr003

0,0

60,0

60,0

3,92

 

No sondage

Intervalle

Longueur (m)

Au (g/t)

De (m)

À (m)

Ms2013ac02b

0,0

31,0

31,0

2,80

Ms2013ac13

3,0

31,0

28,0

1.26

Ms2013ac16

27,0

41,0

14,0

18,56

Ms2013tr001

0,0

50,0

50,0

1,81

Ms2013tr003

1,0

60,0

60,0

3,92

Ms2014ac001

5,0

69,0

17,0

1,18

Ms2014ac008

5,0

18,0

13,0

1,85

Ms2014ac009

11,0

26,0

15,0

1,47

Ms2014ac011

11,0

22,0

11,0

2,14

Ms2014ac011b

7,0

19,0

12,0

1,14

Ms2014ac008

5,0

18,0

13,0

1,85

Ms2014ac009

11,0

26,0

15,0

1,47

Ms2014ac011

11,0

22,0

11,0

2,14

Ms2014ac011b

7,0

19,0

12,0

1,14

Ms2014ac035

9,0

23,0

14,0

1,27

Ms2014ac035

50,0

62,0

12,0

1,59

Ms2014ac037

14,0

22,0

8,0

1,22

Ms2014ac037

32,0

50,0

18,0

1,01

Ms2014ac058

0,0

36,0

36,0

1,33

Les échantillons ont été analysés par fusion plombeuse sur une prise de 50g pulpe et finition en ppm pour l’or au Laboratoire ALS, Bamako, Mali.

L’anomalie de Diesse (ou M2) est située à 700 m au sud de celle de Walia et couvre 1,68 km2. Ashanti Mali SA nota une intrusion granitique qui recoupe les métasédiments encaissants. Des épandages de quartz provenant de veines et veinules sont fréquemment observés en surface. Les données de la géochimie de sols révèlent des teneurs en or aussi élevées que 378 ppb et sont localisées sur une grande structure NE dans le secteur ouest de l’anomalie. À ce jour, les anomalies de Walia et de Diesse n’ont jamais été testées par forage.

André Gagné, Président et Chef de la direction, a commenté l’acquisition du permis de Moussala de la façon suivante : « Nous croyons que cette propriété se développera en un actif de première classe pour la compagnie. Les bons résultats obtenus des travaux complétés par les anciens détenteurs ont ouvert un potentiel aurifère prometteur sur le permis de Moussala. »

Le permis se trouve dans le secteur sud de la ceinture de déformation sénégalo-malienne, qui avec ses nombreux gisements d’or de classe mondiale, a connu un niveau d’activités soutenues suite à la mise en production de la mine de Tabakoto en 2010, et celles de Gounkoto faisant partie du complexe minier de Loulo-Gounkoto de RandGold (2011-2012) auxquels vient s’ajouter le projet de Yanfolila de Hummingbird Resources dont la mise production est prévue pour le début 2017. Notons qu’à moins de 10 kilomètres au sud du permis de Moussala, le consortium Merrex Gold Inc. – Iamgold Corp. développe les gites de Siribaya et Diakha et de l’autre côté de la frontière, au Sénégal, Iamgold est à compléter les diverses études techniques afin de supporter l’évaluation économique de son gisement de Boto le long de couloirs minéralisés projetant vers le nord en direction du permis de Komet. Adjacent à l’ouest du permis, la société B2Gold Corp. de Vancouver, a débuté la construction d’une usine de grande capacité pour le traitement du minerai de son projet Fékola qui permettra une production de 350 000 oz d’or par année pour au moins 12,5 années d’opération à partir de 2017. Plus au nord, les opérateurs miniers Iamgold et AngloGold Ashanti exploitent conjointement depuis 1997 la mine d’or de Sadiola (le long de la même structure). Voir tableau pour l’état des réserves et ressources des mines et des projets présentés dans ce paragraphe :

Catégories

Réserves prouvées (Mt) Réserves probables Ressources Mesurées Ressources indiquées Ressources présumées
Mine/Projet Million tonnes  (Mt) Teneur (Au g/t) Contenu (Au koz) Million tonnes  (Mt) Teneur (Au g/t) Contenu (Au koz) Million tonnes  (Mt) Teneur (Au g/t) Contenu (Au koz) Million tonnes  (Mt) Teneur (Au g/t) Contenu (Au koz) Million tonnes  (Mt) Teneur (Au g/t) Contenu (Au koz)
Tabakoto (Endeavour)

2,3

3,19

235

4,200

3,68

491

6,300

2,86

575

12,300

3,22

1 270

9,000

3,55

1 023

Goungoto (Randgold)

4,1

3,00

400

24,700

6,60

1 000

5,100

2,90

400

17,000

3,90

2 100

8,300

3,06

900

Siribaya/Diakh (Merrex Gold / Iamgold)

2,100

1,90

129

19,800

1,70

1 100

Boto (Iamgold)

27,670

1,80

125

2,920

1,30

1 092

Yanfolila (Hummingbird Resources)

7,039

3,14

710

22,165

2,54

1 540

Fékola (B2Gold)

49,170

2,35

3 720

61,574

2,16

4 281

9,055

1,68

490

Sadiola (Iamgold / Anglogold Ashanti)

1,462

1,70

79

118,880

1,80

6 908

15,524

1,80

911

Benoit M Violette, géo., est la personne qualifiée qui a révisé le présent communiqué de presse et est responsable de l’information technique qui y est présentée et Jacques Marchand ing. géo., personne qualifiée qui est responsable de la validation des données présentées dans le communiqué de presse de Ressources Robex en date du 28 mai 2014.

De plus amples renseignements sur Komet sont disponibles à : http://kometgold.com

Relations avec les investisseurs / renseignements : André Gagné, Président et Chef de la direction / +1-581-300-1666 / a.gagne@kometgold.com/Skype : andregagne11

Énoncés prospectifs
Ni la Bourse de croissance TSX ni le fournisseur de services de réglementations (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’acceptent quelque responsabilité que ce soit quant à la véracité ou l’exactitude de ce communiqué. Le présent communiqué de presse contient des énoncés pouvant constituer de l’« information prospective » ou des « énoncés prospectifs » au sens de la législation applicable en valeurs mobilières. Cette information prospective est assujettie à de nombreux risques et incertitudes, dont certains échappent à la volonté de Komet. Les résultats ou les réalisations réelles peuvent différer considérablement de ceux qui sont formulés, ou suggérés, dans cette information prospective. Il existe de nombreux facteurs qui pourraient causer une telle disparité, notamment l’instabilité des prix du marché des métaux, les répercussions des fluctuations des cours de change des devises étrangères et des taux d’intérêt, des ressources mal estimées, les risques pour l’environnement (réglementations plus sévères), les situations géologiques imprévues, les conditions défavorables à l’exploration et à l’extraction, les risques politiques reliés à la toute activité économique dans des pays en voie de développement, les changements de réglementation et de politiques gouvernementales (lois et politiques), le retard ou le défaut d’obtenir les permis nécessaires et les approbations des instances gouvernementales, ou tout autre risque lié à l’exploration, au développement et l’exploitation. Rien ne garantit que les évènements projetés dans l’information prospective se produiront ou, s’ils se produisent, quels en seront les bienfaits pour Komet. L’information prospective est fondée sur les estimations et les avis de la direction de Komet au moment de la publication de l’information et Komet n’assume aucune obligation d’effectuer une mise à jour publique ou une modification de l’un des énoncés prospectifs, que ce soit en conséquence de renseignements nouveaux, d’évènements futurs ou de toute autre cause, sauf si cela est exigé par les lois applicables en valeurs mobilières.

Clôture de la deuxième tranche d’un Placement Privé

Quebec, June 14, 2016 – Komet Resources Inc. (“Komet” or the “Corporation”) is pleased to announce that it has closed a second tranche of a non-brokered private placement with accredited investors by issuing 2,432,940 units at a price of CA$0.33 per Unit, for total gross proceeds to Komet of CA$802,870. Each Unit consists of one common share and one common share purchase warrant. Each Warrant entitles the holder to purchase one additional Common Share of the Corporation at a price of CA$0.45 for 12 months from the closing date of the private placement. The Company paid a finder’s fee amounting USD$30,000.

Securities issued under the private placement will be subject to a four month hold period from the Closing Date.

Komet will use the private placement proceeds to fund the acquisition of production main equipment and exploration work on its properties.

The private placement was carried out pursuant to prospectus exemptions of applicable securities laws and is subject to final acceptance by the TSX Venture Exchange.

As a result of the private placement, 52,518,596 common shares of Komet are issued and outstanding.

More information about the corporation is available at: http://kometgold.com.

Investors relations and information: André Gagné, President and CEO 581-300-1666 / a.gagne@kometgold.com / Skype: andregagne11

Forward-Looking Statements
Neither TSX Venture Exchange nor the regulatory service provider (as the term is defined in TSX Venture Exchange’s policies) accepts any liability of any kind as to the authenticity or accuracy of this release. This press release contains statements that may constitute “forward-looking information” or “forward-looking statements” as set out within the context of security law. This forward-looking information is subject to many risks and uncertainties, some of which are beyond Komet Inc.’s (“Komet”) control. The actual results or conclusions may differ considerably from those that have been set out, or intimated, in this forward-looking information. There are many factors which may cause such disparity, especially the instability of metal market prices, the results of fluctuations in foreign currency exchange rates or in interest rates, poorly estimated reserves, environmental risks (stricter regulations), unforeseen geological situations, unfavorable extraction conditions, political risks brought on by mining in developing countries, regulatory and governmental policy changes (laws and policies), failure to obtain the requisite permits and approvals from government bodies, or any other risk relating to mining and development. There is no guarantee that the circumstances anticipated in this forward-looking information will occur, or if they do occur, how they will benefit Komet. The forward-looking information is based on the estimates and opinions of Komet’s management at the time of the publication of the information and Komet does not assume any obligation to make public updates or modifications to any of the forward-looking statements, whether as a result of new information, future events, or any other cause, except if it is required by securities laws.

Avancements et prévisions des travaux à la mine de Guiro au 2e trimestre 2016.

Québec, 7 juin 2016 – Les Ressources Komet Inc. (« Komet » ou la « Société ») annonce que l’exploitation souterraine de la veine minéralisée de Guiro, redémarrée depuis moins de 6 mois, est en bonne voie d’atteindre les objectifs prévus de 100 tonnes de matériel minéralisé livrées à l’usine par jour. La formation et l’entrainement des mineurs étant rendus à un niveau satisfaisant, les équipes de forage et dynamitage effectuent 3 quarts de travail de 8 heures par jour, 7 jours sur sept, depuis le 1er juin afin d’assurer une production en continu. En parallèle, de nouvelles équipes de mineurs dédiées exclusivement au hissage du matériel minéralisé sont graduellement intégrées pour optimiser la quantité hissée à la surface chaque jour et ainsi fournir l’usine à sa capacité maximum d’alimentation. Ces nouveaux développements, combinés aux efforts apportés à l’amélioration des infrastructures souterraines au 1er trimestre de 2016 ainsi que l’expertise de notre ingénieur minier de 30 années d’expérience, font en sorte que les travaux de préparation et de développement des chantiers souterrains sont complétés à 90 %.

L’usine gravimétrique fait l’objet d’amélioration continue : la production d’énergie a été stabilisée avec l’ajout du groupe électrogène neuf de 450 kVA, le nouveau concentrateur centrifuge a été livré et est en cours d’installation et le redémarrage du broyeur à boulets principal est en phase finale de branchement et de mise en service. Afin de compléter la phase initiale de la remise à niveau du procédé de récupération gravimétrique, l’achat et l’installation d’un 3e concentrateur Knelson pour atteindre un maximum de récupération gravimétrique et d’un réacteur de lixiviation intense (ILR) pour traiter les concentrés sont toujours prévus respectivement au 3e et 4e trimestre de cette année. Il faut aussi mentionner les ajouts majeurs depuis le début de l’année soit les équipements de pyroanalyse du laboratoire et le nouveau compresseur haute performance.

Les effectifs de la mine sont maintenant de 150 travailleurs provenant presque en totalité des communautés avoisinantes.

Il est important de prendre note que les décisions actuelles concernant la production ne sont basées sur aucune étude économique préliminaire ni étude de faisabilité, mais est une reprise des activités d’exploitation entreprises par le précédent propriétaire.

Production de mars et avril 2016
La production de lingots bruts (dorés) pour mars et avril 2016 se chiffre à près de 7 kg, dont 4,4 kg en avril. L’or fin (24 K) calculé par le Bureau des mines et de la géologie du Burkina Faso (BUMIGEB) avant l’exportation est de 6,395 kg, dont 3,987 kg en avril. Le seuil de rentabilité de toutes les opérations au Burkina Faso se situant entre 3,5 et 4 kg d’or fin par mois, au prix du marché actuel, il aura fallu moins de 6 mois de production pilote pour générer un flux de trésorerie positif en Afrique.

Les fréquents arrêts de l’usine afin de permettre les travaux d’amélioration en cours font en sorte que la production effective se situe présentement à environ 60 % des standards de l’industrie qui est de 350 jours de production par année. L’objectif de production à pleine capacité, considérant le procédé et les équipements actuels, à plus de 150 tonnes par jour est toujours prévu pour le 4e trimestre de 2016. La société sera donc en mesure, à partir du quatrième trimestre prochain, de quantifier le coût de production réel d’une once d’or de la mine Guiro.
Les ventes d’or (en dollars canadiens) depuis le redémarrage de la production pilote se résument comme suit :

  • 3e trimestre 2015 (lixiviation en cuve seulement) :
171 239 $
  • 4e trimestre 2015 (lixiviation et gravimétrie) :
366 857 $
  • 1er trimestre 2016 (lixiviation et gravimétrie) :
383 164 $

La production du 2e trimestre de 2016 sera divulguée en juillet prochain et devrait montrer une constante évolution de la production.

Placement privé 2016
Komet prévoit de clôturer, dans les prochaines semaines, une deuxième tranche de son financement privé sans courtier pouvant aller jusqu’à un maximum de 5 millions de dollars canadiens. Tel qu’annoncé le 29 avril 2016, rappelons qu’une première tranche a été clôturée par l’émission de 1 820 846 unités (les « unités ») à un prix de 0,33 $ par unité, pour un produit brut total à la société de 600 879,13 $. Chaque unité est composée d’une action ordinaire (une « action ordinaire ») et d’un bon de souscription (un « bon de souscription »). Chaque bon de souscription permet au porteur d’acquérir une action ordinaire additionnelle de la société au prix de 0,45 $ pendant 12 mois à compter de la date de clôture du placement privé (la « date de clôture »). Les titres émis dans le cadre du placement privé sont assujettis à une période de détention de quatre mois à compter de la date de clôture. Komet utilisera le produit du placement privé afin de financer l’acquisition d’équipements de production importants ainsi que l’exploration sur le permis.

Paiements d’intérêts de débentures en actions
Un deuxième paiement en actions pour les intérêts sur les débentures émises le 8 juin dernier est prévu à un prix de conversion de 0,3497 $ par action, soit le cours moyen du titre des 5 jours précédents le 1er juin 2016, pour un montant total de 100 000 $ dont une partie ira a des initiés. Le total d’actions ainsi émises est de 285 953 dont 85 786 iront à des initiés.

Jacques Marchand, ing. géo., est la personne qualifiée qui a révisé le présent communiqué de presse et est responsable de l’information géologique qui y est présentée.

De plus amples renseignements sur Komet sont disponibles à : http://kometgold.com

Relations avec les investisseurs / renseignements : André Gagné, Président et Chef de la direction / +1-581-300-1666 / a.gagne@kometgold.com / Skype : andregagne11

Énoncés prospectifs
Ni la Bourse de croissance TSX ni le fournisseur de services de réglementations (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’acceptent quelque responsabilité que ce soit quant à la véracité ou l’exactitude de ce communiqué. Le présent communiqué de presse contient des énoncés pouvant constituer de l’« information prospective » ou des « énoncés prospectifs » au sens de la législation applicable en valeurs mobilières. Cette information prospective est assujettie à de nombreux risques et incertitudes, dont certains échappent à la volonté de Komet. Les résultats ou les réalisations réelles peuvent différer considérablement de ceux qui sont formulés, ou suggérés, dans cette information prospective. Il existe de nombreux facteurs qui pourraient causer une telle disparité, notamment l’instabilité des prix du marché des métaux, les répercussions des fluctuations des cours de change des devises étrangères et des taux d’intérêt, des ressources mal estimées, les risques pour l’environnement (réglementations plus sévères), les situations géologiques imprévues, les conditions défavorables à l’exploration et à l’extraction, les risques politiques reliés à la toute activité économique dans des pays en voie de développement, les changements de réglementation et de politiques gouvernementales (lois et politiques), le retard ou le défaut d’obtenir les permis nécessaires et les approbations des instances gouvernementales, ou tout autre risque lié à l’exploration, au développement et l’exploitation. Rien ne garantit que les évènements projetés dans l’information prospective se produiront ou, s’ils se produisent, quels en seront les bienfaits pour Komet. L’information prospective est fondée sur les estimations et les avis de la direction de Komet au moment de la publication de l’information et Komet n’assume aucune obligation d’effectuer une mise à jour publique ou une modification de l’un des énoncés prospectifs, que ce soit en conséquence de renseignements nouveaux, d’évènements futurs ou de toute autre cause, sauf si cela est exigé par les lois applicables en valeurs mobilières.

Komet divulgue les résultats de son programme régional d’échantillonnage sur Guiro.

Québec, 19 mai 2016 – Les Ressources Komet Inc. (« Komet » ou la « Société ») annonce les résultats récemment reçus de son programme de prospection et d’échantillonnage de surface réalisé en 2015 sur sa propriété Guiro-Diouga. La campagne d’échantillonnage faisait partie d’une évaluation préliminaire du potentiel aurifère des zones d’affleurement historiquement connues, de même que celle de la région située immédiatement au nord de la mine Guiro.

La propriété Guiro-Diouga détenue à 100 % couvre une superficie de 65 km carrés et est située au nord du Burkina Faso, adjacente à la route nationale N3. D’un point de vue géologique, le permis est stratégiquement situé le long de la zone de faille Markoye, un corridor structural majeur NNE qui traverse le pays en entier et qui est l’hôte de plusieurs autres mines d’importance et de dépôts aurifères, incluant Essakane, Taparko, Bomboré et Kiaka. Le permis a été l’objet de travaux d’exploration intermittents et limités depuis les années 1980, ce qui a mené à la découverte et à l’exploitation du filon Guiro à partir duquel la Compagnie opère la mine Guiro, elle-même située dans la portion sud de la propriété. L’objectif de cette petite opération minière est de générer les fonds nécessaires à une exploration systématique du permis de Guiro.

L’échantillonnage des sites historiques s’est concentré sur l’échantillonnage des affleurements, quand ils étaient disponibles, et sur les rejets d’anciens travaux d’orpaillage prélevés à de nombreux endroits, travaux réalisés par les locaux qui minent manuellement les veines en surface et y extraient l’or visible par le broyage de la roche et son lavage à grande eau, ce procédé étant très courant en Afrique de l’Ouest.

Les résultats du programme d’échantillonnage de surface sont présentés dans le tableau ci-dessous et ils incluent également quelques résultats d’échantillonnage complétés en 2014.

Site

Superficie

Type d’échantillonnage

Nombre d’échantillons

Intervalle des résultats
Au g/t

Moyenne
Au g/t

BAYILDIAGA 1

260 m x 70 m

rejets d’orpaillage

10

0,01 – 7,89

1,97

BAYILDIAGA 1

120 m x 20 m

Affleurement

6

0,20 – 0,52

0,31

BAYILDIAGA 2 Principal

440 m x 180 m

rejets d’orpaillage

51

0,01 – 83,1

4,48

BAYILDIAGA 2 SE

180 m x 30 m

rejets d’orpaillage

10

1,09 – 6,14

2,13

BAYILDIAGA 2 Est

90 m x 90 m

rejets d’orpaillage

5

0,01 – 5,89

1,76

BAYILDIAGA 2 NE

90 m x 50 m

rejets d’orpaillage

4

0,03 – 0,29

0,14

BAYILDIAGA 2 Nord

100 m x 50 m

rejets d’orpaillage

5

0,09 – 15,2

4,37

BAYILDIAGA 2 Ouest

420 m x 160 m

rejets d’orpaillage

14

0,01 – 6,13

2,41

BAYILDIAGA 2 Moyenne

980 m x 760 m

rejets d’orpaillage

89

0,01 – 83,1

3,54

GANGAOL

540 m x 290 m

Affleurement et éclat de roche

129

0,01 – 16,5

1,15

DIOUGA

280 m x 20 m

Affleurement et éclat de roche

14

0,01 – 3,60

1,02

MALORIE

680 m x 160 m

Affleurement et éclat de roche

13

0,01 – 5,13

0,56

GUIRO Général

Échantillon de reconnaissance

Affleurement et éclat de roche

75

0,01 – 1,77

0,11

Tous les échantillons de surface ont retourné des valeurs significatives en or et indiquent un potentiel pour des gisements à basse teneur et à faible profondeur. Les deux zones les plus intéressantes sont les suivantes :

Gangaol : situé à l’extrémité nord du permis, 24 km au NNE de la mine. Cette zone comprend un système de veines plissées, en surface, en forme de canot. Elle couvre visuellement une superficie de 540 m par 290 m. Les résultats de surface sont à une moyenne de 1,15 g/t Au.

Bayildiaga 2 : situé au milieu du permis, environ 8,5 km NNE de la mine, cette zone est le plus important lieu d’orpaillage de toute la propriété ; 6 chantiers y sont répartis sur une surface mesurant 980 m par 760 m avec une moyenne de 3,54 g/t. La plus importante couvre une surface continue mesurant 440 m par 180 m et comprend plus de 100 puits d’orpaillage. La teneur moyenne en or de ces rejets récupérés est de 4,48 g/t Au avec des fragments dispersés de quartz titrant aussi haut que 83,1 g/t Au. La géométrie des veines dans ce grand espace n’est pas encore connue.

Bayildiaga 1, Diouga et Malorie ont tous produit des valeurs anomales en or dans les échantillons recueillis, mais ils apparaissent comme des veines individuelles plongeant brusquement en profondeur, donc avec un potentiel de surface plus limité. De plus, les travaux de prospection et l’échantillonnage de la propriété, principalement orientés sur les affleurements et les fragments dispersés, effectués à moins de 3 km au nord et NNE de la mine, ont produit peu de valeurs anomales. Plus de 90 % du permis actuel demeure inexploré et non échantillonné.

Monsieur André Gagné, président et chef de la direction de Komet déclare : « Nous sommes très satisfaits des résultats de notre programme de reconnaissance 2015, car ils démontrent clairement le fort potentiel des zones aurifères sur la propriété Guiro-Diouga, toutes facilement accessibles et situées près de la surface. À cet effet, Komet a soumis au Ministère des Mines du Burkina Faso une demande visant à doubler la surface de son permis d’exploration actuel. Nous sommes enthousiastes de poursuivre l’exploration et le développement de cette propriété hautement stratégique. »

Jacques Marchand, ing. géo., est la personne qualifiée qui a révisé le présent communiqué de presse et est responsable de l’information géologique qui y est présentée. Tous les résultats mentionnés ont été obtenus par pyroanalyse avec finition par absorption atomique ou finition gravimétrique d’échantillons de 30 grammes au laboratoire de la mine de la Société. L’échantillonnage, l’assurance qualité, le contrôle de qualité et l’interprétation des résultats sont faits par des personnes qualifiées utilisant un programme de QA/QC conforme aux normes 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie, incluant l’introduction d’échantillons de référence ou d’échantillons stériles à chaque lot de 20 échantillons analysés. Approximativement 5 % des échantillons ont été envoyés au laboratoire ALS de Ouagadougou pour vérification.

De plus amples renseignements sur Komet sont disponibles à : http://kometgold.com

Relations avec les investisseurs / renseignements : André Gagné, Président et Chef de la direction / +1-581-300-1666 / a.gagne@kometgold.com/Skype : andregagne11

Énoncé prospectif
Ni la Bourse de croissance TSX ni le fournisseur de services de réglementations (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’acceptent quelque responsabilité que ce soit quant à la véracité ou l’exactitude de ce communiqué. Le présent communiqué de presse contient des énoncés pouvant constituer de l’« information prospective » ou des « énoncés prospectifs » au sens de la législation applicable en valeurs mobilières. Cette information prospective est assujettie à de nombreux risques et incertitudes, dont certains échappent à la volonté de Komet. Les résultats ou les réalisations réelles peuvent différer considérablement de ceux qui sont formulés, ou suggérés, dans cette information prospective. Il existe de nombreux facteurs qui pourraient causer une telle disparité, notamment l’instabilité des prix du marché des métaux, les répercussions des fluctuations des cours de change des devises étrangères et des taux d’intérêt, des réserves mal estimées, les risques pour l’environnement (réglementations plus sévères), les situations géologiques imprévues, les conditions défavorables à l’extraction, les risques politiques entraînés par l’exploitation minière dans des pays en voie de développement, les changements de réglementation et de politiques gouvernementales (lois et politiques), le défaut d’obtenir les permis nécessaires et les approbations des instances gouvernementales, ou tout autre risque lié à l’exploitation et au développement. Rien ne garantit que les évènements projetés dans l’information prospective se produiront ou, s’ils se produisent, quels en seront les bienfaits pour Komet. L’information prospective est fondée sur les estimations et les avis de la direction de Komet au moment de la publication de l’information et Komet n’assume aucune obligation d’effectuer une mise à jour publique ou une modification de l’un des énoncés prospectifs, que ce soit en conséquence de renseignements nouveaux, d’évènements futurs ou de toute autre cause, sauf si cela est exigé par les lois applicables en valeurs mobilières.

Dépôt des états financiers annuels audités hors-délai

Québec, lundi le 2 mai 2016 – Les Ressources Komet Inc. (« la Société » ou « Komet ») (TSX.KMT) a établi qu’il lui était impossible de déposer ses états financiers annuels consolidés et audités pour l’exercice terminé le 31 décembre 2015 ainsi que le rapport de gestion, les attestations du chef de la direction et du chef des services financiers (les « Documents requis ») avant la date limite de dépôt du 29 avril 2016 (la « Date limite de dépôt »).

L’audit n’a pas pu être terminé avant la Date limite de dépôt pour les raisons suivantes :

  • Komet a entrepris des activités d’exploitation minière en territoire étranger, plus particulièrement au Burkina Faso. Il en découle que c’est la première fois qu’une firme comptable du Burkina Faso audite les états financiers annuels de Komet; et
  • Komet n’a pas été en mesure de progresser suffisamment sur le plan de la préparation des Documents requis pour respecter la Date limite de dépôt.

Komet a prévu les mesures et l’échéancier suivant pour la production des Documents requis :

Préparation du dossier d’audit et du projet de Documents requis par le chef des finances et le personnel des services financiers de la filiale au Burkina Faso. 30 avril
Finalisation de l’audit par les auditeurs de la filiale au Burkina Faso. 6 mai
Révision des Documents requis par le comité d’audit de Komet et soumission au conseil d’administration de Komet pour approbation. 10 mai
Dépôt SÉDAR des Documents requis. 12 mai

La Société estime être en mesure de déposer les Documents requis au plus tard le 15 mai 2016.

La Société a déposé auprès de l’Autorité des marchés financiers une demande d’interdiction des opérations qui empêcherait les transactions de titres de la Société par les administrateurs et dirigeants de la Société. La société ne peut garantir que cette demande sera acceptée. L’émission d’une ordonnance interdiction des opérations limitée aux administrateurs et dirigeants n’a généralement aucune incidence sur la capacité des actionnaires qui ne sont pas des administrateurs et dirigeants à transiger leurs titres de la Société.

La Société a l’intention de respecter les dispositions des lignes directrices de remplacement en matière d’information énoncées à l’Instruction générale 12-203 sur le respect des interdictions des opérations pour manquement aux obligations d’information continue, tant et aussi longtemps qu’elles demeurent en vigueur, y compris la production d’un rapport bimensuel sur la situation, chacun devant être publié sous forme de communiqués de presse.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué.

Clôture de la première tranche d’un Placement Privé

Québec, le 29 avril 2016 – Les Ressources Komet inc. (« Komet » ou la « société ») annonce la clôture de la première tranche d’un financement privé sans courtier auprès d’investisseurs qualifiés ainsi qu’auprès d‘administrateurs de la société (les « initiés ») par l’émission de 1 820 846 unités (les « unités ») à un prix de 0,33 $ par unité, pour un produit brut total à la société de 600 879,13 $. Chaque unité est composée d’une action ordinaire (une « action ordinaire ») et d’un bon de souscription (un « bon de souscription »). Chaque bon de souscription permet au porteur d’acquérir une action ordinaire additionnelle de la société au prix de 0,45 $ pendant 12 mois à compter de la date de clôture du placement privé (la « date de clôture »).

Les titres émis dans le cadre du placement privé sont assujettis à une période de détention de quatre mois à compter de la date de clôture.

Komet utilisera le produit du placement privé afin de financer l’acquisition d’équipements de production importants ainsi que l’exploration sur le permis.

La participation des initiés est dispensée de l’obligation d’établir une évaluation officielle et de l’approbation des porteurs minoritaires prévues au Règlement 61-101 sur les mesures de protection des porteurs minoritaires lors d’opérations particulières (« Règlement 61-101 ») en vertu de la dispense prévue aux paragraphes 5.5(a) et 5.7(1)(a) du Règlement 61-101, puisque ni la juste valeur marchande du placement privé ni la contrepartie payée par les initiés excède pas 25% de la capitalisation boursière de la société. La société n’a pas déposé la déclaration de changement important au moins 21 jours avant la clôture du placement puisque la participation des initiés n’était pas déterminée à ce moment.

Le présent placement privé a été effectué en vertu des dispenses de prospectus des lois sur les valeurs mobilières applicables et est assujetti est assujettie à l’approbation définitive de la Bourse de croissance TSX.

Suite à la réalisation du placement privé, 49 226 990 actions ordinaires de Komet seront émises et en circulation.

La société annonce également qu’un nombre total de 3 607 677 bons de souscription de la société (les « bons de souscription de 2014 ») ont été exercés avant leur date d’expiration du 29 avril 2016, pour un produit brut total à la société de 1 100 431 $. Les bons de souscription de 2014 avaient été émis dans le cadre du placement privé de la société du 29 avril 2014 et pouvaient être exercés au prix de 0,305 $. La société voudrait remercier les porteurs des bons de souscription de leur confiance soutenue envers la société.

Relations avec les investisseurs / renseignements: André Gagné, Président et Chef de la direction / +1-581-300-1666 / a.gagne@kometgold.com / Skype : andregagne11

Énoncé prospectif
Ni la Bourse de croissance TSX ni le fournisseur de services de règlementations (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’acceptent quelque responsabilité que ce soit quant à la véracité ou l’exactitude de ce communiqué. – Le présent communiqué de presse contient des énoncés pouvant constituer de l’« information prospective » ou des « énoncés prospectifs » au sens de la législation applicable en valeurs mobilières. Cette information prospective est assujettie à de nombreux risques et incertitudes, dont certains échappent à la volonté de Komet. Les résultats ou les réalisations réelles peuvent différer considérablement de ceux qui sont formulés, ou suggérés, dans cette information prospective. Il existe de nombreux facteurs qui pourraient causer une telle disparité, notamment l’instabilité des prix du marché des métaux, les répercussions des fluctuations des cours de change des devises étrangères et des taux d’intérêt, des réserves mal estimées, les risques pour l’environnement (règlementations plus sévères), les situations géologiques imprévues, les conditions défavorables à l’extraction, les risques politiques entrainés par l’exploitation minière dans des pays en voie de développement, les changements de règlementation et de politiques gouvernementales (lois et politiques), le défaut d’obtenir les permis nécessaires et les approbations des instances gouvernementales, ou tout autre risque lié à l’exploitation et au développement. Rien ne garantit que les évènements projetés dans l’information prospective se produiront ou, s’ils se produisent, quels en seront les bienfaits pour Komet. L’information prospective est fondée sur les estimations et les avis de la direction de Komet au moment de la publication de l’information et Komet n’assume aucune obligation d’effectuer une mise à jour publique ou une modification de l’un des énoncés prospectifs, que ce soit en conséquence de renseignements nouveaux, d’évènements futurs ou de toute autre cause, sauf si cela est exigé par les lois applicables en valeurs mobilières.

Importante nomination de Albert Wildgen pour Les Ressources Komet Inc.

Québec, le 15 avril 2016 – Les Ressources Komet Inc. (« Komet » ou la « Société ») souhaite la bienvenue à monsieur Albert Wildgen à titre de conseiller spécial du conseil d’administration.

Monsieur Wildgen est détenteur d’une licence en droit à l’Université de Paris I, Panthéon-Sorbonne, il est depuis 1977 avocat au Barreau des Avocats de Luxembourg. En 1980, il a repris l’étude d’avocats de Me Victor Bodson, ancien ministre luxembourgeois et membre de la Commission européenne à Bruxelles. Jusqu’au 31 décembre 2002, il a été associé-gérant de l’étude d’avocats Wildgen & Partners, un des grands cabinets d’avocats d’affaires à Luxembourg. M. Wildgen a été au conseil d’administration de nombreuses sociétés holding et sociétés de financement de multinationales. Il a également siégé aux conseils d’administration de FIDAL International, de KLegal International, association regroupant 2 800 avocats de différents pays ainsi que de la société québécoise Petrolia. Actuellement il est, entre autres, membre du Conseil d’Administration de deux banques à Luxembourg. Par ailleurs, monsieur Wildgen est Président de l’Administration des Biens de S.A.R. Le Grand-Duc de Luxembourg.

André Gagné, président et chef de la direction, déclare : « L’arrivée de M. Wildgen dans notre équipe est stratégique. Ses contacts, son expérience et surtout sa grande connaissance de l’Afrique sont des atouts importants pour le développement et la croissance de la société. »

Octroi d’options
400 000 options ont été octroyées à 0,37 $ dont 200 000 à M. Wildgen et 200 000 à un administrateur de la société.

Relations avec les investisseurs / renseignements: André Gagné, Président et Chef de la direction / 581-300-1666 / a.gagne@kometgold.com / Skype : andregagne11

Énoncé prospectif
Ni la Bourse de croissance TSX ni le fournisseur de services de réglementations (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’acceptent quelque responsabilité que ce soit quant à la véracité ou l’exactitude de ce communiqué. – Le présent communiqué de presse contient des énoncés pouvant constituer de l’« information prospective » ou des « énoncés prospectifs » au sens de la législation applicable en valeurs mobilières. Cette information prospective est assujettie à de nombreux risques et incertitudes, dont certains échappent à la volonté de Komet. Les résultats ou les réalisations réelles peuvent différer considérablement de ceux qui sont formulés, ou suggérés, dans cette information prospective. Il existe de nombreux facteurs qui pourraient causer une telle disparité, notamment l’instabilité des prix du marché des métaux, les répercussions des fluctuations des cours de change des devises étrangères et des taux d’intérêt, des réserves mal estimées, les risques pour l’environnement (réglementations plus sévères), les situations géologiques imprévues, les conditions défavorables à l’extraction, les risques politiques entraînés par l’exploitation minière dans des pays en voie de développement, les changements de réglementation et de politiques gouvernementales (lois et politiques), le défaut d’obtenir les permis nécessaires et les approbations des instances gouvernementales, ou tout autre risque lié à l’exploitation et au développement. Rien ne garantit que les évènements projetés dans l’information prospective se produiront ou, s’ils se produisent, quels en seront les bienfaits pour Komet. L’information prospective est fondée sur les estimations et les avis de la direction de Komet au moment de la publication de l’information et Komet n’assume aucune obligation d’effectuer une mise à jour publique ou une modification de l’un des énoncés prospectifs, que ce soit en conséquence de renseignements nouveaux, d’évènements futurs ou de toute autre cause, sauf si cela est exigé par les lois applicables en valeurs mobilières.

Le potentiel aurifère de Guiro confirmé par un nouveau calcul de ressources

Québec, le 29 mars 2016 – Les Ressources Komet Inc. (« Komet » ou la « Société ») a le plaisir d’annoncer la réception de l’étude portant sur l’évaluation des ressources en or contenues dans la zone minière du filon Guiro. Le filon Guiro, présentement en exploitation par Komet, est situé dans le secteur sud du permis d’exploitation Guiro-Diouga, couvrant 65 km2 dans le nord du Burkina Faso, en Afrique de l’Ouest et détenu à 100% par la société.

Le calcul des ressources a été effectué sur la base des résultats d’analyses obtenues d’une campagne d’échantillonnage souterrain en rainures et de 35 forages aux diamants totalisant 4434 mètres et complétés dans la zone minière du filon de Guiro par Komet en 2015. De plus, les résultats disponibles des travaux antérieurs de la société Stremco Sarl, complétés entre 2011 et 2013, ont été incorporés à la base de données.  L’étude a été réalisée selon la norme nationale 43-101 et les standards de l’ICM, par M. Jacques Marchand, ingénieur géologue indépendant et personne qualifiée.

L’inventaire des ressources mises en valeur dans la zone minière de Guiro est maintenant estimé à 440 000 t de minerais à une teneur moyenne 6,2 g/t Au ou 2 746 kg (88 300 oz) d’or contenus pour les catégories mesurée et indiquée et à 50 000 t de minerais à une teneur de 3,3 g/t ou 1 662 kg (53 400 oz) d’or contenus dans la catégorie présumée.

Mis à part quelques variations dans les paramètres, le volume de ressources mis en valeur dans les catégories mesurée et indiquée, la nouvelle base de ressources est comparable avec celle présentée dans le calcul historique des ressources complété par la société Stremco en 2007. L’exploitation de 50 000 t de minerai à partir de galeries souterraines, entre 2011 et 2013, avait permis d’extraire 475 kg (13 700 oz) d’or à une teneur moyenne de 8,67 g/t Au. Le nouveau calcul pour cette partie exploitée donne 475 kg (15 300 oz) d’or provenant de 55 000 t de minerai une teneur moyenne de 8,7 g/t Au. Ce résultat confirme la validité du calcul actuel malgré un effet pépite marqué.

Sommaire de l’évaluation des ressources aurifères de la zone minière du filon de Guiro :

Ressource
Catégorie
Tonnage
Kt
Au
g/t
Au
kg
Au
koz
Puissance
m
Longueur
m
Profondeur
m
Mesurée 115 8,4 972 31,3 1,8 800 240
Indiquée 325 5,5 1774 57,0 2,3 800 240
Total M+I 440 6,2 2746 88,3 2,1 800 240
Présumée 502 3,3 1662 53,4 1,5    

André Gagné, président et chef de la direction de la société s’est dit : « très satisfait de ce nouveau calcul de ressources pour la zone minière de Guiro. Une fois incorporée au plan minier les ressources mesurées et indiquées seront converties, en tout ou en partie en réserves minières, ce qui devrait assurer la disponibilité de minerai afin de soutenir la production pour au moins les dix-huit prochains mois à partir des niveaux d’exploitation actuels. Le gisement demeure ouvert vers l’ouest ainsi qu’en profondeur sous la zone d’exploitation. Une campagne de forage au diamant, dans ces zones périphériques, devrait permettre de rehausser la qualité des ressources présumées dans les catégories indiquée et mesurée. »

Les données de base qui ont servi à l’étude incluent les paramètres et les données statistiques suivantes :

  • Positionnement géographique et géométrique des échantillons;
  • Données de déviation des forages;
  • La description géologique  et les analyses des échantillons;
  • Données de 35 sondages et 193 rainures :
  • Couverture spatiale en mètre: 1100 m x 300 m;
  • Profondeur (verticale) d’investigation: de 0 à 150 m (secteur ouest) et de 0 à 230 m (secteur d’exploitation);
  • Rayon d’influence moyen: 40 m;
  • Nombre d’analyses : 1695;
  • Nombre de points agglomérés : 215;
  • Teneur minimale : 0,02 g/t Au;
  • Teneur maximale : 193,9 g/t Au.

Le calcul des ressources a été fait selon la méthode de projection longitudinale en tenant compte des paramètres suivants :

  • Le filon Guiro est orienté Est-Ouest (270o) et a un pendage de 60o vers le nord;
  • Calcul et projection horizontale des intersections minéralisées sur une longitudinale parallèle;
  • Maillage par point par Krigage ordinaire superposé d’une pondération inverse selon la distance;
  • Taille des blocs de minerais : 20x20xEah (épaisseur apparente horizontal en mètre);
  • La densité du minerai est de 2,6 g/cm3.

La classification est basée sur le nombre de point de mesure présent dans un rayon de 50 mètres autour du centre de chaque bloc généré. La coupure est arbitraire en fonction de la continuité visuelle observée pour chacun des blocs :

  • Mesurée :    > 20 mesures équivalent à l’inter distance moyenne de 11 mètres;
  • Indiquée :     > 5 mesures équivalent à l’inter distance moyenne de 22 mètres;
  • Présumée :  < 5 mesures.

Pour plus de détails veuillez consulter, le rapport intitulé « Note technique concernant le calcul de ressource de Février 2016 », disponible sur SEDAR ainsi que sur le site internet de la société.

De plus amples renseignements sur Komet sont disponibles à : http://kometgold.com

Relations avec les investisseurs / renseignements: André Gagné, Président et Chef de la direction / 581-300-1666 / a.gagne@kometgold.com / Skype : andregagne11

Énoncé prospectif
Ni la Bourse de croissance TSX ni le fournisseur de services de réglementations (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’acceptent quelque responsabilité que ce soit quant à la véracité ou l’exactitude de ce communiqué. – Le présent communiqué de presse contient des énoncés pouvant constituer de l’« information prospective » ou des « énoncés prospectifs » au sens de la législation applicable en valeurs mobilières. Cette information prospective est assujettie à de nombreux risques et incertitudes, dont certains échappent à la volonté de Komet. Les résultats ou les réalisations réelles peuvent différer considérablement de ceux qui sont formulés, ou suggérés, dans cette information prospective. Il existe de nombreux facteurs qui pourraient causer une telle disparité, notamment l’instabilité des prix du marché des métaux, les répercussions des fluctuations des cours de change des devises étrangères et des taux d’intérêt, des réserves mal estimées, les risques pour l’environnement (réglementations plus sévères), les situations géologiques imprévues, les conditions défavorables à l’extraction, les risques politiques entraînés par l’exploitation minière dans des pays en voie de développement, les changements de réglementation et de politiques gouvernementales (lois et politiques), le défaut d’obtenir les permis nécessaires et les approbations des instances gouvernementales, ou tout autre risque lié à l’exploitation et au développement. Rien ne garantit que les évènements projetés dans l’information prospective se produiront ou, s’ils se produisent, quels en seront les bienfaits pour Komet. L’information prospective est fondée sur les estimations et les avis de la direction de Komet au moment de la publication de l’information et Komet n’assume aucune obligation d’effectuer une mise à jour publique ou une modification de l’un des énoncés prospectifs, que ce soit en conséquence de renseignements nouveaux, d’évènements futurs ou de toute autre cause, sauf si cela est exigé par les lois applicables en valeurs mobilières. Jacques Marchand, ing. géo., est la personne qualifiée qui a révisé le présent communiqué de presse et est responsable de l’information géologique qui y est présentée.