Komet annonce les premiers résultats de forage sur la propriété Dabia Sud au Mali

Québec, le 27 mars 2017 Les Ressources Komet Inc. (« Komet » ou la « Société ») annonce les premiers résultats de sa campagne de forage sur son permis de Dabia Sud (anciennement connu sous le nom de Moussala) situé au Mali. Ces six premiers sondages de faible profondeur se situent au sud de la zone aurifère de Kabaya. Les intersections de forage RC sont localisées dans un corridor orienté nord-sud et couvrent 50 mètres de largeur. Les résultats incluent entre autres 12,23 g/t sur 3 m. Ces nouvelles données s’ajoutent aux résultats déjà connus et annoncés dans le communiqué du 21 juin 2016.

Voici un tableau sommaire des résultats :

 Forage      

De (m)

À (m)

Intervalle (m)

Au (g/t)

Km2016rc01

33

44

11

1,65

incluant

37

39

2

5,56

Km2016rc01

70

80

10

0,73

Km2016rc02

23

27

4

0,49

Km2016rc03

48

56

8

2,29

incluant

51

53

2

6,74

Km2016rc03

66

81

14

0,59

Km2016rc04

5

9

4

0,60

Km2016rc05

40

48

8

0,39

Km2016rc06

39

47

8

1,61

Km2016rc06

51

62

11

3,72

incluant

53

56

3

12,23

Les échantillons ont été analysés par fusion plombeuse sur une prise de 50 g pulpe et finition en ppm pour l’or au Laboratoire SGS, Bamako, Mali. L’échantillonnage a été effectué sur le site par des géologues professionnels, l’assurance qualité, le contrôle de qualité et l’interprétation des résultats sont faits par des personnes qualifiées utilisant un programme de QA/QC conforme aux normes 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie, incluant l’introduction d’échantillons de référence, d’échantillons stériles et de duplicatas à chaque lot de 20 échantillons analysés.

Concernant ces premières données, M. André Gagné, président et chef de la direction, a déclaré ce qui suit : « Ces résultats sont nettement au-delà de nos espérances dans un nouveau secteur où la minéralisation filonienne était jusqu’à maintenant peu connue et encore moins documentée. »

Conséquemment, les résultats obtenus justifient de poursuivre les forages avec un 500 mètres supplémentaire.

Mise à jour du projet Guiro

Au niveau des travaux d’exploration :

  • Le levé aéroporté a été complété sur l’ensemble du permis. Les résultats sont attendus d’ici la fin du mois d’avril suite au traitement des nombreuses données.
  • La société a réalisé un programme de géochimie de sols et les échantillons recueillis sont en cours d’analyse et de compilation. Un total de 2700 échantillons a été prélevé à un mètre de profondeur sur une maille de 100 mètres par 100 mètres.
  • Une nouvelle zone minéralisée a été échantillonnée à 488 mètres au sud de la mine Guiro. Cette structure orpaillée est orientée vers l’est et elle est suivie sur 130 mètres. Les échantillons prélevés sont en cours d’analyse et de compilation.
  • Une foreuse au diamant a été mobilisée à Guiro en prévision de futurs forages sur les cibles les plus prometteuses.

Au niveau de la mine Guiro :

  • Le réacteur de lixiviation intensive (Concep Acacia CS250) de même que le nouveau concentrateur gravimétrique ont été mis en service au cours des derniers jours. De plus, la rénovation du broyeur Denver est complétée à 100 % et est en processus de redémarrage et rodage avec une remise en production prévue d’ici la fin de la semaine. Enfin, la finalisation de la mise en place des recommandations d’une firme indépendante spécialisée en métallurgie, dont l’ajout de recirculation par hydrocyclones, devrait être complétée dans les semaines à venir, et ce, dans le but d’optimiser le procédé d’extraction et de récupération de l’or.

De plus amples renseignements sur Komet sont disponibles à : http://kometgold.com.

Relations avec les investisseurs / renseignements : André Gagné, Président et Chef de la direction 581-300-1666 / a.gagne@kometgold.com / Skype : andregagne11

Jacques Marchand, ing. géo., est la personne qualifiée qui a révisé le présent communiqué de presse et est responsable de l’information géologique qui y est présentée.

Énoncé prospectif

Ni la Bourse de croissance TSX ni le fournisseur de services de règlementations (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’acceptent quelque responsabilité que ce soit quant à la véracité ou l’exactitude de ce communiqué. Le présent communiqué de presse contient des énoncés pouvant constituer de l’« information prospective » ou des « énoncés prospectifs » au sens de la législation applicable en valeurs mobilières. Cette information prospective est assujettie à de nombreux risques et incertitudes, dont certains échappent à la volonté de Komet. Les résultats ou les réalisations réelles peuvent différer considérablement de ceux qui sont formulés, ou suggérés, dans cette information prospective. Il existe de nombreux facteurs qui pourraient causer une telle disparité, notamment l’instabilité des prix du marché des métaux, les répercussions des fluctuations des cours de change des devises étrangères et des taux d’intérêt, des ressources mal estimées, les risques pour l’environnement (règlementations plus sévères), les situations géologiques imprévues, les conditions défavorables à l’extraction, les risques politiques entrainés par l’exploitation minière dans des pays en voie de développement, les changements de règlementation et de politiques gouvernementales (lois et politiques), le défaut d’obtenir les permis nécessaires et les approbations des instances gouvernementales, ou tout autre risque lié à l’exploitation et au développement. Rien ne garantit que les évènements projetés dans l’information prospective se produiront ou, s’ils se produisent, quels en seront les bienfaits pour Komet. L’information prospective est fondée sur les estimations et les avis de la direction de Komet au moment de la publication de l’information et Komet n’assume aucune obligation d’effectuer une mise à jour publique ou une modification de l’un des énoncés prospectifs, que ce soit en conséquence de renseignements nouveaux, d’évènements futurs ou de toute autre cause, sauf si cela est exigé par les lois applicables en valeurs mobilières.